Aïkido

L’AIKIDO : UN ART MARTIAL TRADITIONNEL JAPONAIS (BUDO)

L’appellation  Aikido (Voie de l’Harmonie) date de 1942, en pleine guerre mondiale.

Le fondateur,O Senseï Morihei Ueshiba, après des décennies d’étude de différentes écoles d’arts Martiaux traditionnels (Ryu) à main nue, au sabre (Katana) et à la Lance (Jo), parallèlement à un engagement mystique, a fondé, pratiqué, et enseigné son Art de 1920 à 1969 date de son décès à l’age de 86 ans.

L’Aikido s’est développé en France principalement sous l’influence de Tamura Sensei à partir du début des années 60.

L’Aïkido est caractérisé par la volonté non pas, pour celui qui effectue une technique (Aïte) de détruire l’adversaire mais de le considérer comme un partenaire (Tori) dans le but de construire ensemble un flux harmonieux et continu.

On trouve dans l’Aikido des techniques à main nues (saisies, frappes…), au baton (Jo), au sabre d’entraînement en bois (Bokken), et au couteau (Tanto).

 

Ces techniques visent au contrôle et au déséquilibre du partenaire sans opposition directe, sans force physique, en se servant de la DYNAMIQUE DE L’ATTAQUE.

 

Il n’y a pas de compétition en Aikido. L’Aikido n’est pas un sport de combat

L’AIKIDO EST UNE ACTIVITE MIXTE.

  • HOMMES ET FEMMES TRAVAILLENT ENSEMBLE.
  • LA SOUPLESSE ET L’ÉNERGIE PLUTÔT QUE LA FORCE BRUTALE.
  • PAS de catégories de poids, de taille…

   La PRATIQUE REGULIERE, particulièrement chez les SENIORS, est bénéfique pour  la mobilité des articulations, la souplesse musculaire et la recherche de l’équilibre.

AIKIDO ET SANTE

QUELS QUE SOIENT L’AGE, LE SEXE, LA MORPHOLOGIE…, L’AIKIDO développe :

  •      La souplesse,
  •       Les réflexes,
  •       Le relachement,
  •        L’équilibre,
  •        La maîtrise de la respiration,
  •        La gestion du stress face à une attaque
  •         Une forme de sérénité face aux aléas quotidiens   

Enfin, avec le temps et la pratique, l’AIKIDO devient un Art de Vivre…