Le Bureau Technique

Le Bureau Technique Régional (BTR) de la Ligue de Bretagne d’Aïkido et de Budo est composé de 8 pratiquants au maximum, choisis par le Comité Directeur (CD) de la Ligue parmi les membres du Département Technique Régional (DTR) en fonction de leurs compétences
personnelles.
Le Président de la Ligue, les ACT, le CEN résident de la Ligue et les anciens ACT sont membres de droit.
Le BTR est avant tout une force de proposition vers le CD et son président est nommé par le CD.
Toutes les activités techniques de la Ligues sont gérées par le BTR.
Le Document d’Organisation Technique (DOT) précise ses attributions.
Il est présidé par Bertrand Berthelot pour la mandature 2020-2024 et comprend 14 membres.

La compostion du Bureau Technique

Les commissions

Enseignement

Mise en place d’un programme pluriannuel de stages spécifiques pour les enseignants en complément des stages nationaux (CEN en Ligue et Stages Enseignants).

Examinateurs

Détection des examinateurs, elle peut formuler des réflexions et proposer les modalités de formation propres aux examinateurs. Impliquer l'ensemble des examinateurs dans les actions à mener. Mise à jour de la liste des juges habilités pour les deux années suivant le stage national Examinateurs en collaboration avec les ACTs.

Parité / Mixité

Égalité, respect et intégrité de la personne.
Proposition de projet de la CRF et détection et formation d’enseignantes.
Promotion de l’Aïkido pour et par les femmes.
Mise en place de mesures visant à lutter contre toutes formes de violence, harcèlement ou sexisme dans la pratique de l’Aïkido.

Seniors

Promotion de la discipline chez les aînés.
Élaboration de projets de stages séniors, vétérans, seniors débutants.
Mise au point d’une nomenclature adaptée.
En lien étroit avec le département santé.

Organisation

Organisation des passages de grade DAN (jurys, réservation des salles...),

Jeunes / Enfants

Élaboration en relation avec la Commission Nationale de cahiers pédagogiques et techniques à l’attention des enseignants enfants. Mise en place de stages spécifiques enfants/jeunes. Formation des enseignants enfants/jeunes.
Actions en direction des jeunes scolaires (TAP).

Handicap

Développer des actions vers des publics jeunes spécifiques (troubles du comportement, autisme, « quartiers »..., en relation avec les professionnels qui encadrent habituellement ces publics.
Les pratiques brestoises dans ce domaine semblent prometteuses.

Médicale

Informer, former les dojos, les enseignants sur tout l'aspect médical de la pratique. Informer sur les règles sanitaires dû au COVID 19...